Quel positionnement à la MEL des élus villeneuvois ?

Villeneuve d’Ascq
mercredi 24 juin 2020

Le collectif EPLC de Villeneuve d’Ascq a reçu une réponse à son questionnement de chacun des trois candidats engagés dans le second tour : celle de M. Caudron (divers gauche), de Mme Ségard (EELV, LFI) et de Mme Bariseau (LREM).

La réponse de Gérard Caudron, 22 juin 2020, 15h15

Villeneuve d’Ascq,
Le 18 juin 2020

Madame, Monsieur,

Votre courrier pose des questions de première importance, tant sur les enjeux liés à l’urgence écologique que sur les moyens de mise en œuvre des politiques indispensables pour répondre à ces enjeux.

Les intercommunalités comme la MEL ont effectivement un rôle essentiel à jouer et je partage votre constat sur plusieurs points.

Si les compétences de la MEL sont nombreuses dans les domaines relatifs à l’urgence écologique, force est de constater que les politiques menées ne sont pas toujours à la hauteur des ambitions affichées.

Une grande partie des difficultés à agir sont directement liées au mode de scrutin qui désigne les conseiller(e)s métropolitain(e)s et les majorités nécessaires au fonctionnement de cette assemblée. C’est pourquoi, de longue date, je me suis prononcé pour que l’élection se fasse au suffrage universel direct, sur la base de listes métropolitaines parfaitement identifiables par nos concitoyen(ne)s et sur la base de programmes clairs et assumés.

Je vous confirme mon total engagement au service d’un changement systémique de notre modèle de société qui place la transition et l’urgence écologique au cœur de l’action politique.

Il va de soi que les réponses que je vous ai déjà apportées sur l’engagement de notre équipe dans le cadre de notre projet municipal, se déclineront en cohérence totale avec notre action à la Métropole Européenne de Lille.

Ainsi nous porterons :

- Une politique de préservation et de renforcement de nos espaces naturels et notamment un plan ambitieux autour du développement de la biodiversité.

- Un plan d’investissement lourd dans les transports et la promotion des modes de déplacements doux , plus particulièrement sur la politique vélo.

- La poursuite des politiques de rénovations de nos équipements afin de terminer ce qui a déjà été engagé depuis eux mandats et nous a conduit à diminuer nos consommations d’énergie de plus de 30 %.

- Enfin, dans le cadre de la « ville nourricière » le développement de toutes les formes de productions alimentaires locales, bio et en circuit court sera une priorité.

Je ne peux que vous assurer de ma détermination à agir au service des ces politiques et à défendre leur mise en place à Villeneuve d’Ascq ainsi que dans toute la Métropole.

Mais je sais aussi, tout comme vous d’ailleurs, que les résultats des élections détermineront la constitution d’une majorité politique et les orientations retenues par cette dernière.

Il nous appartiendra, si nous sommes élus, de nous mobiliser pour agir concrètement et défendre le plus efficacement possible les politiques que nous souhaitons voir déployées.

C’est pourquoi le Conseil Écologique Local qui sera créé à Villeneuve d’Ascq, réunira tous les acteurs locaux qui se mobilisent afin de porter au mieux ces politiques à l’échelle locale mais aussi métropolitaine.

Nous avons déjà pu travailler ensemble, avec votre collectif, à la définition d’objectifs ambitieux pour notre ville et j’espère vivement que nous pourrons très prochainement poursuivre dans cet esprit.

Je vous prie de recevoir, une nouvelle fois, l’assurance de toute ma considération et de ma détermination à agir pour mettre en œuvre notre programme qui sera la feuille de route de mon équipe municipale si elle est élue dimanche prochain.

Sincèrement vôtre
G. Caudron

La réponse de Pauline Ségard, 23 juin 2020, 20h58

Bonsoir à toutes et à tous,

Veuillez nous excuser de cette réponse tardive, je ne vous apprends rien en vous disant que la période est particulièrement chargée. Il était cependant important pour notre Collectif de vous répondre, d’abord parce que les questions relatives à la transition sont au cœur de notre projet, ensuite parce que nous avons conscience du rôle central de la MEL dans les politiques à mener en la matière et d’associations comme EPLC pour fédérer les énergies. Je répondrai directement aux questions que vous nous avez adressées.

Dans le cadre de votre adhésion au Pacte pour la Transition, comment entendez-vous promouvoir les mesures qui le constituent à l’échelle communautaire ?
Notre programme comprend de nombreuses mesures relevant de la compétence métropolitaine et largement inspirées du Pacte pour la Transition. Nous porterons donc ces mesures à la MEL et travaillerons, au sein des commissions thématiques et des différents groupes de travail, à leur adoption par le Conseil métropolitain. Nous serons forces de proposition et nous ne nous contenterons pas de voter sans esprit critique les délibérations, comme l’ont trop souvent fait les actuels élus villeneuvois siégeant à la MEL (diminution des moyens attribués aux transports en commun, mise en place des portiques d’accès dans le métro, première version du Plan local d’urbanisme intercommunal menaçant nos ressources en eau, Règlement local de publicité accordant une dérogation à Villeneuve d’Ascq par rapport à des communes du même type, etc.).
Dans votre courrier, vous mentionnez le Plan Climat Air Énergie territorial (PCAET) en soulignant la volonté politique nécessaire à une mise en œuvre ambitieuse. Croyez bien que nous ne voterons rien qui pourrait constituer un obstacle à l’atteinte de nos objectifs en matière de diminution de gaz à effet de serre et de neutralité carbone. L’outil qu’est le budget climatique, en cours d’élaboration à la MEL, nous aidera à prendre position sur l’ensemble des délibérations en ce sens. Il permettra en effet d’analyser toutes les dépenses à l’aune de leur impact sur le climat.

Comment voyez-vous votre participation à la construction et au renforcement d’une véritable volonté politique susceptible de concrétiser cette démarche de Transition ?
Notre participation sera volontariste. Nous avons une vision métropolitaine, pas seulement villeneuvoise, et l’intérêt de tou·te·s les habitant·e·s de la Métropole sera notre boussole. Il ne s’agit pas d’un détail puisque les élu.e.s métropolitain.e.s ont trop souvent tendance à voter les délibérations concernant spécifiquement certaines communes au seul prétexte qu’elles traitent de projets voulus par leurs maires. La Métropole européenne de Lille, sans remettre en cause l’importance et le rôle des communes, doit avoir une vision politique d’ensemble qui dépasse la seule ambition de l’attractivité (délétère selon nous d’ailleurs) et faire en sorte que les communes s’en saisissent à leur niveau. C’est seulement ainsi, en déclinant le PCAET au plus près du quotidien des Métropolitain.e.s, que nous parviendrons à atteindre nos objectifs.
Cela pose la question de notre positionnement politique parmi les différents groupes politiques. A l’heure actuelle, il nous est difficile de nous positionner sans connaître la composition définitive de l’assemblée métropolitaine. Cependant, notre positionnement sera cohérent avec ce que nous défendons au niveau municipal : nous en déciderons collectivement au sein de notre collectif et les partis qui nous soutiennent n’auront pas d’incidence sur nos décisions. Nous ne savons pas encore si nous serons en mesure de présenter une candidature à la présidence de la MEL susceptible de recueillir un nombre notable de voix. Nous ne savons pas encore si un.e candidat.e à la présidence de la MEL et un projet métropolitain associé nous paraîtront dignes de recevoir notre soutien. Nous savons encore moins si nous pourrons soutenir et participer à un exécutif dont l’ambition en matière de transition serait à la hauteur des enjeux. A tout le moins, nous nous montrerons constructifs et travaillerons l’ensemble des dossiers pour les faire avancer dans la bonne direction. C’est toujours possible, même sans participer directement à un exécutif.
Par ailleurs, nous prenons l’engagement de revenir régulièrement vers les Villeneuvoises et les Villeneuvois pour les informer des débats métropolitains et de nos prises de position. Il est temps que les élu.e.s métropolitain.e.s rendent enfin des comptes aux habitant.e.s qu’elles et ils sont censés représenter. Nous n’y manquerons pas.

Seriez-vous prêts à rallier ce projet plus volontariste et ambitieux quant à la transition énergétique et qui aboutirait d’ailleurs à donner tout son sens à l’appellation « Villeneuve d’Ascq, Ville Verte » ?
Toutes les initiatives ambitieuses en matière de neutralité carbone nous intéressent. Nous n’avons pas pu participer au webinaire organisé par la Métropole européenne de Lille, mais nous savons l’importance du travail en réseau et de la mobilisation de l’intelligence collective face aux urgences auxquelles nous sommes confrontés. Nous sommes donc prêts à rallier ce projet, convaincus que l’accélération de la transition énergétique participera à l’amélioration de la qualité et des conditions de vie de toutes et tous, à commencer par les personnes fragilisées.

Nous restons à votre disposition et ne manquerons pas de vous solliciter à l’issue du scrutin de ce dimanche qui permettra, nous l’espérons, le renouvellement politique tant attendu et nécessaire à Villeneuve d’Ascq.

Bien cordialement,

Pauline Ségard, pour le Collectif Villeneuve d’Ascq citoyenne, écolo, solidaire.

La réponse de Florence Bariseau, 24 juin 2020

La réponse est disponible en téléchargement.

Mots-clés

S’engager dans un groupe local

S’inscrire à la lettre d’information et ....

Pour suivre l’avancée d’un groupe local ou le rejoindre, inscrivez-vous à la liste de diffusion locale sur le site national

S’inscrire à un groupe local par le site national

23 JOURS
17 HEURES
54 MIN
8 SEC
avant les élections municipales

Citoyens inscrits au pacte France : 6000 Mel : 89
Mise à jour 3 février 2020

Groupes locaux France  : 2 457 sur 34 968 Mel : 26 sur 92
Mise à jour 20 février 2020

Listes contactées : 151
Mise à jour 11 mars 2020

Nombres de signatures 60 la liste
Nombres de mesures retenues : 1755 sur 2040 soit en moyenne 29 mesures sur 34
Niveau moyen Global : 61.39% le méthode est ici
Minimum 9% - Maximum 99%
Mise à jour 13 mars 2020 A 23H45

Métropole Européenne de Lille
60 signataires
94 non signataires
*31 Gauche
*54 Droite
*12 Sans étiquette


Hauts-de-france hors MEL 63 signataires
40 Autre Nord
20 Pas-de-Calais
3 Aisne


Hauts-de-france 1° tour 217 listes
11 Élu(e)s
46 Majorité
60 Opposition
68 Ballottage
29 Battu(e)s moins de 10 %